Chaussy : un vent d’espoir en demi-teinte pour Villarceaux

Domaine de Villarceaux
Les élus et associatifs ont rencontré ce jeudi la présidente de la région, Valérie Pécresse, pour évoquer l’avenir du domaine.

« Villarceaux est en sursis. » A l’issue de leur rencontre avec la présidente (LR) de la région Ile-de-France ce jeudi matin, les élus et acteurs locaux invités par Valérie PECRESSE affichaient une mine toujours inquiète concernant le domaine de Villarceaux, à Chaussy. Mais pas défaitiste. « Le côté positif, c’est qu’il n’y a pas pour le moment de risque de privatisation immédiate du domaine, souligne Jean-Pierre JAVELOT, maire (SE) de Montreuil-sur-Epte et président de l’association des maires et adjoints de Val-de-Seine. Il faut juste espérer que ces bonnes intentions n’en cachent pas d’autres… »

LIRE AUSSI >Villarceaux : Valérie PECRESSE veut lancer « l’opération de la dernière chance »

La région a annoncé la création d’une « commission de réflexion » ouverte aux élus et associations. C’est celle-ci qui mettrait au point le cahier des charges du grand appel à projet que Valérie PECRESSE souhaite lancer. Cet « appel à manifestation d’intérêt » doit être ouvert le 31 octobre prochain et courir, seulement, jusqu’au 15 février.

« C’est très court », s’alarme Jean-Pierre JAVELOT. Un seul consensus s’est dégagé lors de la réunion : il faut dynamiser ce site magnifique et sous-exploité. La présidente du conseil régional a tout de même ouvertement évoqué la possibilité de privatiser au moins une partie de ce domaine, géré par la région mais appartenant à une fondation suisse. Le lieu attire chaque année environ 50 000 visiteurs.

Article de Marie PERSIDAT
Source : Le Parisien

Retourner aux actus
2018-10-22T15:28:09+00:00septembre 6th, 2018|La Presse en parle|0 Comments

Leave A Comment

X